17/02/2008

PAUVRES CRAYONS

cadre Pauvres Crayons
 
Création Perso PSP XI

I

Depuis que la source de mes yeux s'est tarie
Ma plume n'écrit plus pour étouffer mes cris.
Le poète ne crée pas toujours à l'encre noire:
Aussi, au retour de ma muse, je peux croire.

Pauvres crayons, je n'use plus vos tendres mines,
Avec mes rêves d'enfant, vous faites grise mine,
Délaissés avec la poussière de mon tiroir
Depuis que PIERIDE ne broye plus du noir.

Les doux mots ne courent plus sur le blanc papier :
Du graphisme, ma muse s'est faite l'alliée
Pour que des créations sortent de l'encrier .

Même si votre Mouette n'a rien à écrire,
Elle doit rester près de ses amis à les lire
Avant ma nouvelle dépendance maudire.

13 JANVIER 2008

II

Depuis que la tendresse est revenue dans ma vie
Pauvres crayons, vous moisissez dans l'oublie,
Les pinceaux trônants fièrement sur le bureau:
Pas d'esquisse au trait comme pour un tableau!

J'ai donné mon âme à la fée électricité,
Pour sastisfaire mon besoin de créativité,
Une belle obscession faisant mon pur bonheur
Depuis que PSP est entré dans l'ordinateur.

Pauvres crayons, vous voulez être mes sauveurs
Car Mouette s'éloigne de ceux qu'elle aime.
Avec mes cahiers, vous complotez un stratagème

Pour faire tomber en panne mes couleurs.
Consilier les deux peut-il poser un problème:
Suffit de les mélanger dans le tiroir du coeur.

18 JANVIER 2008

22:40 Écrit par Po dans nostalgie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.