10/01/2007

ETRE AVEC TOI

couple plage

Lorsque la douleur s'installe à demeure,
Faut-il que luttent ou renoncent nos coeurs?
C'est comme un froid, même près d'une flamme!
Il reste encore un peu d'énergie à mon âme
Pour franchir les murs barbelés de mon désespoir.
Mon coeur cherchera la parcelle d'espoir,
Même minime pour continuer notre histoire.

 

Lorsque le silence s'amplifie à demeure,
Faut-il que l'écoutent ou l'ignorent nos pleurs?
C'est comme un froid, même près d'un four!
Il reste encore un peu de chaleur à mon amour
Pour fondre les jours glacés de ma folie
Pour être en pensée dans ton lit.
Mon chagrin chechera la parcelle de bonheur
Même minime, parmi les débris de mon coeur.

Lorsque la mort espionne notre demeure,
Faut-il que nos âmes vivent ou meurent?
C'est comme un froid près d'un feu de forêt!
Il me reste encore un peu de courage pour rêver.

16  MARS  2002

18:53 Écrit par Po dans Spleen | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.