22/10/2006

CONTRASTE

imagem-mulher-mar[1]

Hier, la mer généreuse à perte de vue
        N'avait pas de limite à la beauté.
Les vagues venaient se prosterner à mes pieds nues.
A présent, suls viennent me voir les moineaux,
        Pour accompagner mes maux.
A l'étroit, mon regard triste est arrêté
        De tous les côtés.

Hier, le vent impétueux berçant les bateaux
        N'avait pas de limite à la liberté.
Il me servait l'odeur d'embrun sur un plateau.
A présent, mon âme sensible est déconnectée
        Du réseau olfactif.
A l'étroit, mon coeur regrette les espaces verts
        Et le Mistral réclame mes vers.

Hier, la mouette ambitieuse dansant sur les récifs
        N'avait pas de limite à l'amitié
Je lui apprenais inlassablement mes pirouettes
        Pour qu'elle soit un jour, une starlette.
        Mais, n'en déplaise à Baudelaire,
      Etant du sud, à l'albatros, je préfère.
A présent, seuls me parlent les pigeons
        Avant de faire le grand plongeon.
A l'étroit, mes rêves sont confrontés
        A la dure réalité.

Hier, j'effleurai de mon aile le monde de l'édition.
A présent, j'y renonce pour faire du surgelé
        Ma nouvelle passion.
A l'étroit, mes clients acheteront sucré et salé.

              
                 13  SEPTEMBRE  2005

 

sp30810[1]

 

12:19 Écrit par Po dans Spleen | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/10/2006

RENAISSANCE

beaute1jpg[1]

        Mes cheveux s'épar'pillèrent
Parmi ton boudoir de miroirs et de satins,
Où flotta un parfum d'horizon lointain.
        Nos âmes s'embrassèrent
        Nos coeurs se touchèrent.
Tout n'était que douceur, grace et volupté!
        Ma nudité bouscula ma timidité,
        Et ton désir dompta ma frigidité.

Nos deux corps jouaient une symphonie élastique,
Parmi ton modernisme de piano et guitare électriques,
Où régna un bal sensuel, surnaturel et féerique.
        Ma pensée à ta pensée se mêla,
        Ma chair à ta chair s'enivra.
Tout n'était que force, lumière et beauté!
        Ma sensualité gronda ma cécité,
        Et ton plaisir réveilla ma féminité.

       

               
18  FEVRIER  1993

 

sp30810[1]

 

20:18 Écrit par Po dans Amour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/10/2006

t'a de beaux yeux, tu sais!

carte123[1]

09:34 Écrit par Po dans Amour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

12/10/2006

UN DON

Carte14[1]

12:38 Écrit par Po dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

SECRET

139_5114fb92083596e2062a0d8eb31b13c6[1]

12:03 Écrit par Po dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11/10/2006

Aimer et Etre Aimer

Carte4[1]

07:48 Écrit par Po dans Amour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

09/10/2006

LA CLE DE L'AMITIE

dyn004_original_220_216_gif_2550124_e9954f3ad28bc4a877aa7a4fceab0d17[1]

Cette clé de l'amitié , je l'ai trouvé sur le site d'hirondelle

Je dois passer de blog en blog :  Ne coupe pas mes ailes!

12:22 Écrit par Po dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |