24/09/2006

A NOTRE ERE

      Trop de divertissement, à notre ère,

Font qu’il est plus difficile d’imposer nos vers.
            Le cinéma au jeu vidéo,

            La télévision à la radio,

      Font de l’ombre aux poètes

Alors que de poésie a besoin notre planète.

Les math de foot au course de voitures,

      En passant par les discothèques,

Les jeunes déserteraient-ils les bibliothèques ?
Mais, tôt ou tard, ils reviendront vers la nature.

      Les chansons font partie de notre ère :

Alors que nos rayons regorgent de divers disques

Les éditeurs auraient-ils peur de prendre des risques ?
Faut-il faire un effort pour lire un recueil, sans doute ?
Aujourd’hui, c’est une poésie que l’on écoute !

      Alors que de poètes a besoin notre terre.

 

O amis ! Entrez dans mon jardin secret,

Ne boudez pas le plaisir de votre lecture :

Avec douceur, elle vous guide vers le futur

En tressant dans vos cheveux mes vers nacrés.

     
                8  MARS  2002

 

sp30810[1]

 

14:58 Écrit par Po dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.