07/09/2006

LE DOUTE

cora081[1]

Le poète est un romantique incorrigible,
        Un éternel incompris:
        Son âme est obscure
Tandis que son coeur est hypersensible.
        Quand sa plume écrit
Son corps fait corps avec la nature.

Sur un mot,je m'arrête en cours de route:
        En moi...s'installe le doute!
Nous passons des nuits blanches à la création
Et plusieurs jours à relire nos brouillons.

Mes roses poétiques seraient-elles moins belles?
A l'heure présente, mon rosier commence
        A bien fleurir en ma Provence.
Mais, sentent-elles aussi bon qu'avant?
Ah! Les premières roses de mes vingt ans
        Ont-elles bien résisté au temps?

Sur un vers, je m'arrête en cours de route,
        En moi...s'installe le doute!
Je m'interroge:"Que vont en penser les fleurîtes?
La couleur des pétales est-elle trop triste?"

       Peu d'amis ont eu le privilège de humer
Leurs parfums prenant garde surtout aux épines
Plus nombreuses...Ont-elles bonne mine?
 J'en doute malgré qu'ils me disent les aimer:
       Beaucoup sont allées à la poubelle.
Si depuis quelque temps, mes vers se rebellent:
Cela ne veut pas dire pour autant que quantité
                Rime avec qualité.

        Mes roses sont restées au fond d'un tiroir:
Avec Internet pour les cueillir, vous pouvez les voir.
Sur une rime, je m'arrête en cours de route,
               En moi...s'installe le doute!


9 FEVRIER 2002/ 14 OCTOBRE 2005

17:52 Écrit par Po | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.