09/10/2006

LA CLE DE L'AMITIE

dyn004_original_220_216_gif_2550124_e9954f3ad28bc4a877aa7a4fceab0d17[1]

Cette clé de l'amitié , je l'ai trouvé sur le site d'hirondelle

Je dois passer de blog en blog :  Ne coupe pas mes ailes!

12:22 Écrit par Po dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

24/09/2006

A NOTRE ERE

      Trop de divertissement, à notre ère,

Font qu’il est plus difficile d’imposer nos vers.
            Le cinéma au jeu vidéo,

            La télévision à la radio,

      Font de l’ombre aux poètes

Alors que de poésie a besoin notre planète.

Les math de foot au course de voitures,

      En passant par les discothèques,

Les jeunes déserteraient-ils les bibliothèques ?
Mais, tôt ou tard, ils reviendront vers la nature.

      Les chansons font partie de notre ère :

Alors que nos rayons regorgent de divers disques

Les éditeurs auraient-ils peur de prendre des risques ?
Faut-il faire un effort pour lire un recueil, sans doute ?
Aujourd’hui, c’est une poésie que l’on écoute !

      Alors que de poètes a besoin notre terre.

 

O amis ! Entrez dans mon jardin secret,

Ne boudez pas le plaisir de votre lecture :

Avec douceur, elle vous guide vers le futur

En tressant dans vos cheveux mes vers nacrés.

     
                8  MARS  2002

 

sp30810[1]

 

14:58 Écrit par Po dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/09/2006

LA POESIE

Le poète est investi d’une mission :

Celle de vous faire partager ses émotions,

En vous emmenant dans son monde à lui :

      Sur ses vers, vous vous allongez.

 

O lecteur! Si la vie est terne et vous ennui

Et que vous avez choisi de vous plonger

Dans les poèmes, c'est que votre belle âme

      Pareille à la mienne est meurtrie

Et que votre coeur fait une triste mine.
Pourquoi pas au même titre qu'un Lamartine,

      Avec mes mots de femme,

Vous faire sourire ou pleurer avec ma poésie.

      Quel est dans la société notre rôle?
Les historiens, me rattacheront-ils à une école?

      Je n'appartiens à aucune d'entre elles:

            Ma peine est universelle!

Symbolisme, surréalisme, parnassien ou classique

      Etre une romantique, je le revendique.

Je suis classique dans mes sonnets,

            Même si j'aime les quatrains

      Vous ne trouverez pas d'alexandrins:

Ce n'est pas pour cela qu'est absent la musique.
Je dois être fâchée avec les mathématiques,

Car faire des rimers avec 6 vers peut sembler erroné.

      Je côtoie Ronsard jusqu'à Baudelaire:

_" Etre arrivée après vous, sur cette terre,

            J'ai cette avantage:

      Je me nourris de vos alpages."

 

 

                    7  MARS  2002

 

19:57 Écrit par Po dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |